Ça se passe à la crèche : c’est Main-tenant

Pour ceux et celles qui ont des tout-petits en crèche, j’ai décidé de proposer quelques articles sur les initiatives qui voient le jour dans ces lieux de la petite enfance par excellence et qui restent parfois méconnues des parents.
Et comme je ne peux pas m’en empêcher, je commencerai par une initiative culturelle, celle du Groupe Musique des EAJE (Etablissements d’accueil de jeunes enfants)

Episode 1

Un matin de juin et au pied levé, l’équipe de la crèche Anatole France m’a proposé d’accompagner ma fille avec ses copains de crèche à la première du nouveau spectacle du Groupe Musique des crèches de Grenoble. Par chance, j’étais disponible.

Le Groupe Musique des crèches de Grenoble ? On m’a gentiment renseignée : Chaque année depuis 20 ans, six professionnels (éducateur de jeunes enfants, auxiliaires de puériculture, agent d’entretien, etc.) des crèches de la ville préparent d’arrache-pied de janvier à juin un spectacle adapté aux enfants des crèches grenobloises. Volontairement et en un temps très court.

La surprise a été belle. Pendant les 20 minutes du spectacle, j’ai vu ma coccinelle, qui venait d’avoir deux ans tout rond, assise pour la première fois sans ses parents et au premier rang, absorbée par le spectacle sans interruption. Je dis bien sans interruption.
Elle avait déjà eu l’occasion d’assister à quelques spectacles jeune public et jamais elle n’était restée si longuement concentrée.
Est-ce la qualité du spectacle, très adapté aux tout-petits ? Le fait de l’avoir laissée seule, devant, pour la première fois en allant m’asseoir au fond avec les autres parents et accompagnateurs ?
J’étais impressionnée.

Nous avons vu ensemble un spectacle poétique, coloré et drôle, autour du thème de la main.
Cinq comédiens sur scène, cinq doigts de la main, avec des caractères bien distincts et une énergie toute enfantine : de l’index qui nous a régalé d’un pantomime drôle sur la difficulté à résister à une crotte de nez au petit pouce, seul dans son coin et tout grognon, qui finit par accepter de jouer avec les autres.
Du caché-coucou, à la chansonnette qui fait tourner le petit moulin, en passant par la sieste, la bataille de guilis et les petites brouilles avec les copains : j’ai reconnu en riant les étapes d’une journée bien remplie de tout-petit, du saut du lit matinal au retour à la gigoteuse.

Episode 2

En juin dernier, le blog n’était pas encore en ligne et je n’avais pas pu écrire de chronique sur cette belle initiative.
Six mois plus tard, on me propose à nouveau d’accompagner ma fille à un spectacle du Groupe Musique. Nous l’avons donc revu ! Les réactions du jeune public étaient aussi variées qu’émouvantes : il y a ceux qui applaudissent et s’exclament à tout va, il y a ceux qui restent droits et sérieux, un peu tremblants et il y a même ceux qui iraient bien sur scène danser avec les comédiens.

J’ ai profité de cette seconde session pour en savoir plus sur le Groupe Musique auprès des 6 comédiens : les 5 doigts et la petite voix technicienne.
Vingt ans déjà que ce Groupe Musique existe, formé de volontaires qui sont tous salariés des crèches de la ville, quelque soit leur statut.
Camille, dans le rôle titre du majeur (de la main), travaille à l’EAJE St Bruno. C’est lui  qui accepte de m’en dire plus.
Avec ses cinq collègues, ils se sont lancés en janvier dernier dans la création du spectacle Main-tenant. Aidés par une comédienne professionnelle, Alice Maurel de la compagnie L’Envol, ils ont imaginé, créé, mis en scène et joué le spectacle en seulement six intenses rencontres.
Le spectacle a été joué six fois en juin, dans chaque secteur (1, 2, 3, 4, 5 et 6) de Grenoble, et il se rejoue en décembre pour les enfants des crèches collectives ou familiales de la ville.
En janvier prochain, le groupe évoluera à nouveau comme il le fait depuis 20 ans. Trois membres du groupe s’en iront sur les chemins pour laisser leur place à de nouveaux, qui travailleront sur nouveau spectacle visible en juin 2016.

Voilà une initiative rare qui permet aux tout-petits des crèches de la ville de vivre, bien souvent pour la première fois, l’expérience de la salle de spectacles, de ses sensations et de ses émotions.
Vivement juin 2016!

Pour en savoir plus sur la blogueuse : c’est ici !
N’hésitez pas à partager cet article et à retrouver Au gré des petits petons sur les réseaux sociaux :
fb_icon_325x325twitter log

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Camille dit :

    J’adore cette histoire !
    J’avais accompagné mon petit pois en décembre l’année dernière et aussi passé un très bon moment à regarder le spectacle et ses petits spectateurs. Quand j’ai su qu’ils jouaient de nouveau en juin j’ai motivé son papa pour qu’à son tour il puisse vivre ce bon moment avec notre fille.
    Nous avons eu l’épisode 3 aujourd’hui : main-tenant est venu à l’école et notre petit pois l’a donc revu avec sa classe 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s