Je suis une fille !

Le 8 mars est une journée importante pour les femmes, les adolescentes, les petites filles et les toutes petites filles. C’est leurs droits qu’on célèbre avec pour idéal l’égalité entre les femmes et les hommes sur mille fronts (éducation, droits civiques, travail, droit à disposer de son corps, etc.). La difficulté à maintenir ces droits et à les faire progresser prend ses racines dans une perception culturelle du rôle de la femme, intégrés par les hommes mais aussi par les femmes … tout le monde sait ça.
La grand-mère paternelle de la coccinelle lui a offert un livre dont j’ai envie de vous parler ici : Je suis une fille de Yasmeen Ismail. C’est un message fondamental que ce cadeau-livre pour toutes les petites filles car il parle de l’une d’elle qui se permet … d’être elle-même.

IMG_3074

Je suis une fille et j’ai le droit de …
L’histoire désamorce immédiatement tout malentendu : Oui, parfois, les filles ont envie d’être gentilles, des filles à la vanille, quoi ! Et on a le droit !
Puis Yasmeen Ismail reprend toutes les injonctions culturelles faites aux filles, en Irlande son pays d’origine et partout ailleurs, et les déconstruit :
Parfois, les filles aiment « quand ça pique et ça pétille » (et souffler dans son verre avec une paille pour en mettre partout). Et on a le droit !
Parfois, les filles aiment aller vite et foncer, même si à la fin, on se fait mal. Et on a le droit !
Les filles, c’est courageux aussi.
Les filles ont soif d’apprendre, de découvrir et de voyager. Et on a le droit.
Les filles aiment danser, chanter, faire du bruit et de la batterie. Et on a le droit.
Les filles aiment être fortes en tout et gagner. Et on a le droit.
Non, les filles ne sont pas toujours douces, propres, calmes, sages et silencieuses. Et elles ont le droit !

IMG_3079.JPG

Le regard des autres
Les adultes et les enfants qui assistent au quotidien joyeux de la petite fille croient d’abord avoir affaire … à un garçon.
« Aïe, ce que c’est bruyant, les garçons ! » – « Tu as vu comme il va vite! » – « Regarde maman, c’est lui qui va gagner. »
Et comme un refrain, inlassablement, la petite fille libre comme l’air, assène : « Je suis une fille, je suis une fille, je suis une fiiiiiiille! »
Et quand je relis ce livre avec la coccinelle, je me rends compte à quel point je dois moi aussi être vigilante pour qu’elle se sente libre d’être une fille. Au carnaval, elle  a pu choisi de se déguiser en oursonne et pas en princesse. La dernière fois qu’on m’a dit qu’elle était sage au spectacle parce qu’elle était une fille, j’ai expliqué que le spectacle lui avait plu et donc attiré toute son attention et que quand ce n’était pas le cas, elle l’exprimait comme tous les enfants. Et quand elle saute dans les flaques et se roule dans l’herbe boueuse, je trouve que c’est une chouette petite fille.

Garçon et fille : s’autoriser à être soi-même
Les injonctions culturelles ne sont pas martelées qu’aux filles … et l’album laisse bientôt la place à un petit garçon qui refuse de se passer de jouer à la poupée sous prétexte que « c’est pour les filles », qui refuse de devoir toujours être le premier, qui aime se déguiser avec des jupes, etc.
Cet album invite à être soi-même. Et à commencer ce travail de titan dès l’enfance. Avec l’aide des parents, des grands-parents et des adultes qui auront pris le recul nécessaire sur ces perceptions du rôle de l’homme et de la femme.

IMG_3081

L’aquarelle de Yasmeen Ismail
De surcroît, l’aquarelle légère et colorée de Yasmeen Ismail ainsi que ses petits personnages enfantins, vivants et tendres portent le sujet du livre avec une détermination joyeuse, comme des bulles de savon qu’on regarderait s’envoler puis éclater dans le ciel, en recevant quelques gouttes de sagesse enfantine. Je vous invite à découvrir le reste de son travail ici : http://www.yasmeenismail.co.uk/

Rex_02

Je suis une fille, je suis une fille, je suis une fille !

LE LIVRE
Je suis une fille de Yasmeen Ismail – Editions Milan – 2015

Disponibles dans les bibliothèques de Grenoble :
– Bibliothèque Saint Bruno
– Bibliothèque Arlequin
Ou à la librairie Les Modernes

Pour en savoir plus sur la blogueuse : c’est ici !
N’hésitez pas à partager cet article et à retrouver Au gré des petits petons sur les réseaux sociaux :
fb_icon_325x325twitter log

Pour soutenir le blog en envoyant des tips (dès 1 €) c’est ici : tipeee-tip-btn

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s